Une licence unique et diverse

Le double diplôme Humanités est pluridisciplinaire par nature ; c’est ce qui fait son originalité, son attractivité et sa qualité ! La complémentarité des disciplines, qui permet d’aborder une même question sous différents angles intellectuels et méthodologiques, est en elle-même formatrice. Alliée aux dispositifs mis en place par l’université pour apporter aux étudiants les meilleures chances de réussite, elle construit une formation intellectuelle riche et solide.
Cette formation universitaire d’excellence, comparable à la formation dispensée dans les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE), est un double diplôme constitué d’une Licence et d’un DU (Diplôme Universitaire). Elle offre 4 parcours différents, avec des disciplines et spécialisations spécifiques.

 

Culture générale et compétences transversales

1. Une double culture, générale et spécifique

La force de la licence Humanités est de donner à l’étudiant une double culture :
  • la maîtrise d’un champ disciplinaire spécifique, grâce aux cours fondamentaux des deux premières années et au renforcement disciplinaire de la troisième année, qui permet à l’étudiant, une fois le double dipôme obtenu, de s’orienter naturellement vers un master correspondant à la dominante choisie en troisième année de licence, ou vers d’autres formations au niveau master (Poursuites d’études) ;
  • une solide culture générale, grâce à la pluridisciplinarité des enseignements, que l’étudiant pourra valoriser dans de nombreuses poursuites d’études (concours, formations universitaires sélectives, stages) (Poursuites d’études) et débouchés professionnels (Débouchés professionnels).
À cela s’ajoute la maîtrise approfondie d’une langue vivante, voire deux :
  1. un cours de Langue vivante pour spécialistes (licence LLCER). Si l'étudiant choisit l'Anglais, il suivra (selon les parcours et en fonction des emplois du temps), soit un cours de Littérature, soit un cours de Civilisation à 3 ECTS.
    S'il choisit l'Espagnol, l'Allemand ou l'Italien, l'étudiant aura accès à l'intégralité des cours à 3 ECTS des maquettes de ce département (en fonction de votre emploi du temps).
  2. un cours de Langue vivante CRL (Centre de Ressources en Langues). Ce second cours peut porter sur la même langue ou sur une seconde langue. Ce cours sera organisé par TD de niveau de l'étudiant, après un test en ligne en début d'année. Les étudiants qui, en Anglais, ont au moins un niveau B2, ont tout intérêt à choisir une autre langue vivante pour ce cours-là. Outre l'Anglais, les langues proposées par le CRL sont les suivantes : Allemand, Arabe, Chinois, Espagnol, Italien, Portugais, Russe. Sauf l'Espagnol, elles peuvent être commencées de zéro.

2. L’acquisition de compétences

L’acquisition d’une culture générale appuyée sur un savoir historique solide doit permettre au candidat de maîtriser parfaitement l’analyse et la rédaction de documents, développées notamment via les exercices du commentaire de texte, de la dissertation et de l’exposé. Cette maîtrise constituera la compétence primordiale du détenteur de cette licence, dont les enseignements visent avant tout à développer l’aptitude à la réflexion, à l’argumentation et à la synthèse.

Les divers apprentissages linguistiques (langues française, étrangère et ancienne) et la pratique régulière de la traduction renforceront les capacités d’analyse, d’expression et d’adaptation, à l’écrit comme à l’oral. Le passage d’une langue à une autre implique en effet la confrontation à des cultures et des systèmes de pensée différents, ainsi qu’une grande rigueur dans la restitution des idées. L’étudiant aura en outre un accès direct à des sources documentaires en langues vivantes et anciennes.

Cette formation intellectuelle élargie, alliée à sa connaissance de l’histoire contemporaine et des institutions européennes, lui permettra de trouver sa place dans divers milieux professionnels européens et internationaux.

Organisation de la licence

Structure générale du double diplôme, par UE (unité d'enseignement), à la rentrée 2020

  • UE 1 : Fondamentaux Humanités
Cours de Lettres, Histoire et Philosophie communs à tous les parcours.
Ceux qui sont intéressés par les métiers de l'enseignement et les masters MEEF peuvent choisir des cours spécifiques au lieu de certains cours fondamentaux.
  • UE 2 : Spécialisation de parcours
Cours propres au parcours choisi. En L3, ce sont les cours de spécialisation.
  • UE 3 = DU Cultures, langues et rhétorique
- selon les semestres et les parcours, des cours de langue ancienne et de rhétorique ou de culture antique
- un cours de Langue vivante pour spécialistes (licence LLCER).
  • UE 4 : Langue vivante CRL (Centre de Ressources en Langues)
Un second cours de langue vivante (la même que dans l'UE 3 ou une autre).
  • UE 5 : Projet de l'étudiant(e)
Cette UE n'existe pas au S1 de L1. Au S2, elle prend la forme d'un module "connaissance de soi et des métiers". Puis des semestres 4 à 6, elle a pour objet de valoriser officiellement ce qui peut être fait en dehors des cours : engagement dans une association (aide aux devoirs...) ou dans la vie du campus (associations), retour sur une activité extérieure (travail étudiant, cours de danse, cours de théâtre...), stage etc.
  • UE 6 : Transversale
Cette UE a pour but de permettre d'acquérir ou de perfectionner des compétences techniques: culture générale (Grands repères) - maîtrise de la langue française - méthodologie du travail universitaire en L1; compétences numériques en L2; insertion professionnelle - découverte des Humanités numériques en L3.

Pour voir la composition exacte de chaque parcours semestre par semestre, téléchargez ici la "maquette" de la licence valable à partir de la rentrée 2020.
 

Orientation et professionnalisation


Le Double Diplôme Humanités apporte une attention particulière à la professionnalisation des étudiant.e.s. Plusieurs modules leur permettent de définir progressivement leur projet professionnel ou de découvrir différents aspects du monde du travail.

 Au semestre 2, un cours dans le cadre de l'UE « Connaissance de soi et des métiers » propose une série de conférences-rencontres présentant les principaux champs professionnels dans lesquels leurs compétences sont reconnues et appréciées et où interviennent des anciens insérés dans le monde professionnel.

Aux semestres 3, 4, les étudiants bénéficient d’une formation en informatique («Machines et logiciels », « Web et travail collaboratif »), en vue de l’obtention du certificat Informatique et Internet (PIX). Au semestre 6, ils reçoivent une "Initiation aux humanités numériques", ouverture à ce vaste domaine où ils peuvent valoriser leur culture et à l'un des masters proposés, Humanités classiques, humanités numériques.


Aux semestres 3, 4, 5 et 6, la possibilité leur est offerte de faire un stage d’observation active en entreprise ou de valoriser un projet personnel (projet de l'étudiant) ou un engagement solidiaire.
Aux mêmes semestres, ils peuvent choisir suivre, parmi leurs cours fondamentaux, des modules du SUFOM pour se sensibiliser à l’enseignement et pouvoir accéder ensuite aux masters d'enseignement (MEEF).

À cela s’ajoutent, à travers le DU « Cultures, langues et rhétorique », des enseignements en rhétorique, permettant de cultiver les soft skills.
 

Mis à jour le 24 novembre 2020